Comment débarrasser une maison après un décès ?

vider maison après décès

Vous avez perdu un proche et le moment est venu de débarrasser sa maison. Cette tâche particulièrement compliquée s’annonce difficile au plan émotionnel et vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre. Voici un peu de méthode et quelques solutions pour vous aider dans ce moment difficile.

Faites d’abord le tri des affaires personnelles

Étape particulièrement délicate mais incontournable, il va vous falloir réunir les effets personnels du défunt. Vêtements, accessoires et linge de maison sont étroitement liés à ce denier. À ce titre, Il y a quelques objets que vous souhaitez conserver, il y ceux que vous pouvez mettre au conteneur collecte du Secours Catholique ou du Secours Populaire et ceux qui doivent être tout simplement mis à la poubelle. Vide de tous ces objets usuels, le mobilier restant sera présentable pour la suite !

encombrants maison

Dans ce cas de figure, un tri semble vraiment nécessaire !

Meubles, bibelots, appareils électroménagers, multimédias et outils peuvent intéresser des membres de la famille ou des amis. Ils y trouveront bien évidemment l’utilité propre à l’équipement récupéré mais aussi une forme de perpétuation du lien avec la personne disparue. Ce mobilier pourra notamment donner un sérieux coup de pouce à ceux qui démarrent dans la vie.

Tournez-vous vers les sites de petites-annonces ou les dépôts-vente

Internet a décuplé l’efficacité des petites annonces. Des sites comme « Le Bon Coin » ou « Paru-Vendu » vous permettront de toucher un maximum d’acquéreurs potentiels. Nettoyez chaque objet et photographiez-le. Attribuez-lui un prix raisonnable et rédigez sur la plateforme choisie une petite annonce aussi précise que possible. Au besoin faîtes vous aider par un jeune de votre entourage de la génération Internet ! Dans tous les cas, soyez vigilant quant aux propositions d’achat qui vous seront envoyées. Optez pour une remise en main propre et n’acceptez pas les paiements type mandat cash ou Western Union. Une solution à réserver aux objets de petite valeur.

Même s’ils sont moins fréquentés qu’avant, les magasins spécialisés comme Le Dépôt, Trocabi, Troc.com ou réceptionnent les objets, les valorisent et les commercialisent moyennant une commission. Une excellente solution pour débarrasser de suite et trouver preneur éventuellement plus tard ! Il y a certainement plusieurs dépôts-vente près de chez vous. Consultez les pages jaunes et contactez celui qui vous parait le mieux situé pour vendre rapidement le mobilier et les différents objets que vous lui confierez. Pour récupérer votre argent immédiatement, préférez les enseignes dites de « Cash » comme CashConverter, EuroCash, Cash Expresse, Easy Cash, etc. mais attention le pris de reprise est nettement moins élevé.

Organiser un vide-maison

Sous condition de respecter les dispositions légales, les particuliers sont autorisés à organiser une vente au déballage à la maison. L’opération doit être déclarée en mairie par lettre recommandée avec accuse de réception (LRAR)au moins 15 jours avant son déroulement. Un vide-maison passe en amont par une large promotion et le jour même une organisation sans faille. Dans le meilleur état de présentation possible, les objets concernés doivent être valorisés et présentés à leur juste prix.

Faire don aux associations

Une des plus belles manières d’honorer la mémoire du défunt ! Contactez les associations caritatives comme Emmaüs ou La Recyclerie à Paris ou des ressourceries comme La Belle Déchette à Rennes. Les responsables locaux de ces dernières sauront repérer le mobilier, les objets et les vêtements pouvant améliorer le quotidien des familles les plus modestes. Ce débarras solidaire simple comme un coup de fil permettra de donner une seconde vie à des vêtements, des ustensiles de cuisines et autres objets du quotidien.

Les professionnels du débarras ou de la vente d’objets anciens

Une solution simple et rapide ! Vous faîtes appel à un professionnel qui se charge de vider la maison, de la nettoyer et de déposer le mobilier retirer en déchetterie ou en association caritative ou de le revendre. Concrètement si la valeur estimée des objets concernés couvre le coût de l’intervention, celle-ci est gratuite. Dans le cas contraire, elle est facturée ! Une solution à envisager lorsque la maison doit être très rapidement vidée pour la transmettre à son nouvel acquéreur ou la restituer au bailleur. Bien évidemment, assurez-vous avant le jour J qu’aucun objet de grande valeur vénale ou affective ne demeure dans le lot à débarrasser !

Les objets potentiellement précieux méritent l’intervention d’un professionnel. Un antiquaire, un brocanteur ou un commissaire-priseur pourra évaluer à son juste prix et mettre à la vente un meuble, un objet d’Art ou une collection. Son intervention peut vous éviter de passer à côté d’un objet de valeur et vous permettre de financer le reste de l’opération. Concrètement, antiquaires et brocanteurs viennent gratuitement sur place procéder à l’évaluation et formuler une éventuelle offre d’achat. Le commissaire-priseur fait lui payer son expertise ainsi que son action en salle de vente aux enchères. Un procédé qui parfois réserve d’excellente surprise lorsque les amateurs sont au rendez-vous !

Variées et nombreuses, les solutions pour débarrasser une maison après un décès répondent efficacement à une nécessité dans un moment difficile. Le plus souvent, la combinaison de deux ou trois de ces huit solutions, permettent d’obtenir le résultat attendu. Une opération qui s’inscrit aussi dans le travail de deuil !